Champagne Bruno Paillard Blanc de Blancs Millésimé Grand Cru 2004

Champagne Bruno Paillard Blanc de Blancs Millésimé Grand Cru 2012 Magnum, 150 cl

Distributeur
Champagne Bruno Paillard
Prix normal
€195,00
Prix réduit
€195,00
Prix unitaire
€130,00par l
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Appellation: AOC Champagne Grand Cru, Reims

    Millésime: 2012 - année placée sous le signe de l’intensité : intensité de ses épisodes climatiques, intensité de ses arômes. 

    Assemblage: Chardonnay 100% - grands crus du cœur de la Côte des Blancs : Oger et Le Mesnil sur-Oger

    Elaboration: 20% du vin est vinifié en petits fûts de chêne ancien. 8 ans d’élevage en cave, dont 18 mois de repos minimum après dégorgement, lui permettent d’atteindre ce niveau d’expression.

    Dosage : extra-brut - 3 grs/l

      Dégustation par Bruno Paillard: 

      • Œil : or brillant, soutenu, à l’effervescence fine et active.
      • Nez : premier nez réservé, tenu. Peu à peu la fraîcheur de l’agrume, du pamplemousse, entrouvre le vin. S’ensuivent en force les arômes étonnants de fruit à noyaux, d’abricot mûr. Notes miellées, concentration de fleurs blanches aiguisée par des notes poivrées voir mentholées. Après plusieurs minutes dans le verre apparaissent les notes réglissées, de pain toasté, de pâte d’amande, mêlées aux fruits confits.
      • Bouche : l’attaque est enveloppante, la substance est profonde, ample, presque charnelle, rythmée par une effervescence légère. Fidèle au nez, on retrouve en bouche le fruit, le salin, l’épice du bois de cèdre… L’intensité, la force, mais aussi la grâce se révèlent dans ces ouvertures successives.

      Notes: La Revue des Vins de France 2021: 95/100

      Curiosités: Collection artistes - Thème: Où la force épouse la grâce

      Pour illustrer ce vin, l’artiste japonais Takehiko Sugawara a été commissionné sur le thème : « Où la force épouse la grâce ». Né à Tokyo en 1962, Takehiko Sugawara entre à l’Université des beaux-arts Tama de Tokyo en 1989. En 1994, il reçoit la Bourse des Jeunes Talents décernée par la Gotoh Mémorial Fondation. Depuis 2005, il enseigne à l’Université des Arts et Design de Kyoto. La peinture de Sugawara n’est pas sans rappeler celle des grands maîtres japonais. Son travail mélange harmonieusement les traditions ancestrales à une modernité proche de l’abstraction pure. Conscient de cette impossibilité à reproduire la nature à son exactitude, Sugawara assume son rôle de créateur d’une forme nouvelle de cette même nature à laquelle il confère une charge émotionnelle et spirituelle évidente.